08/06/2004

Le pot de fleur (5/12)

Je gagnais ma vie dans une galerie d’art. Dos à la vitrine, assise face à l’ordinateur, j’encodais des prix de vente. Aucun client ne franchissait la porte de la galerie. J’avais l’impression d’être un pot de fleur, qu’au bout de mes orteils poussaient des racines et que les gens dans la rue observaient mon tronc.

 

Tout ça me déconcentrait. Cela faisait quelques mois que Monsieur G. m’avait engagée et je savais déjà que je ferais long feu dans cette serre.


Ma mère appela. Tu as toujours eu la bougeotte, c’est maladif, cette envie de tout quitter. Je lui répondis qu’elle aussi, elle était partie souvent, dans sa vie.



16:52 Écrit par L'auteur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.